Séminaires à Nancy


Véritable colonne vertébrale de l'ACF, ce lieu d'études des textes fondamentaux de la psychanalyse est avant tout un moment où des cliniciens et tous ceux qui sont intéressés par le discours analytique peuvent se rencontrer et questionner leurs pratiques professionnelles, institutionnelles, mais aussi éthiques et culturelles. Dans chacune des villes où il se tient, l'équipe en charge lui donne un style et un ton propre.


Séminaire d'étude


Identités sexuelles et jouissance. Binarité et continu.

Homme, femme, identité sexuelle, choix du partenaire, modes de jouissance.On sait que le signifiant est binaire, connotant la présence ou l'absence et que l'enseignement classique de Lacan est inscrit sous le primat du symbolique. Pourtant, nul qui s'est frotté à l'ensemble de cet enseignement ne peut ignorer que tout y va à l'encontre de catégorisations duelles. Et de même, nul qui s'est frotté à la cure analytique ne peut ignorer combien le rapport à l'identité, tant duelle que multiple, y est problématisé de bout en bout.

Est-ce à dire pourtant que si une part de la jouissance relève du continu, elle soit de ce fait sans limites et les identités ouvertes à un pur continuum de variations ? Ou encore : que devient, dans le dernier enseignement de Lacan, le signifiant binaire par excellence, le Phallus ? Dans le fil des questions soulevées par les Journées de l'Ecole de novembre dernier, nous aimerions lire ou relire, débattre d'un certain nombre de textes, canoniques ou de circonstance, psychanalytiques ou non. Séminaire de lectures donc et de discussions argumentées où l'on essaierait de ne pas se contenter des formules toutes faites.

Quelques éléments de bibliographie en attendant :

- J.Lacan, Le séminaire, Livre XX , Encore, Seuil , 1975- J.A.Miller, Un répartitoire sexuel, in La Cause Freudienne 40 de janvier 1999 . De la nature des semblants, leçon 17.06.92 (cours disponible en ligne)  Dans les Lacan Quotidien (disponibles sur le Net), du 1/12/2019 au 10/02/2020, de LQ856 à LQ868, plus particulièrement les contributions de N. Georges (LQ864), E. Laurent (865) et J.C. Maleval (856). Et aussi :- P.B. Preciado, Je suis un monstre qui vous parle, Grasset, 2020.


P. Fabrizi   patrice.fabrizi@orange.fr


           Le Séminaire d'étude aura lieu à la MJC Lillebonne, 14 rue du Cheval Blanc - NANCY,   les jeudis, aux dates  suivantes :    15 octobre, 26 novembre et 17 décembre 2020,  puis les 28 janvier, 18 février,  18 mars,15 avril, 27mai et 17 juin 2021.


Séminaire d'Introduction à la Clinique Analytique

SICA

Pour l'année à venir, nous proposons le thème suivant :

La sexualité dans la psychanalyse.


Il s'agira d'articuler un parcours de la sexualité à la sexuation. Dès la première séance, nous reprendrons les fondamentaux de la découverte freudienne, ensuite nous verrons de quelle manière Lacan, lecteur de Freud, s'en est emparé pour en dépasser les impasses. La deuxième séance sera consacrée à la mise en question du père et à la promotion du signifiant et du symbolique. Désir, fantasme, pulsion et objet a seront les mots clef de notre troisième rencontre. Lacan a énoncé : « Il n'y a pas de rapport sexuel » ; quelles conséquences pour le parlêtre dans la nécessité où il se trouve de se déterminer en terme d'identification dans son rapport au phallus comme métaphore du désir.

Chacune des quatre séances se déroulera en deux temps : un temps d'articulation des concepts et un temps consacré à l'exposition de situations rencontrées par les membres de l'ACF dans leurs pratiques en institution ou en cabinet.

Nous démontrerons dans ces recherches, en quoi avec Lacan la psychanalyse « peut rejoindre à son horizon la subjectivité de son époque. »

                                            ................................................................................................


Lors de notre prochaine rencontre, nous reviendrons un moment sur ce que nous avons articulé lors de la première séance, soit : l'inconscient est un savoir frappé du sceau du refoulement ; ce savoir que Freud exhume, proprement scandaleux, concerne la sexualité telle qu'elle se manifeste dans l'enfance et comment, frappée d'amnésie, elle fait retour à l'âge adulte sous la forme de symptômes et/ou d'angoisse. Cela laisse entendre que la rencontre avec la sexualité est un événement traumatique. Nous illustrerons cela avec quelques cas présentés par Freud. Nous nous intéresserons ensuite à la conception que Freud se fait de l'énergie à l'origine des pulsions sexuelles.

Cette conception des pulsions, et particulièrement des processus de leur refoulement, nous permettra d'aborder les avancées de Lacan dans son approche de l'inconscient freudien à partir de son affirmation : l'inconscient est structuré comme un langage. Il affirme dans le séminaire XI : « L'inconscient se motive de la structure, soit du langage. »

Dans un second temps, Eliane Baruffaldi analysera pour nous l'oubli de nom propre que Freud nous présente dans Psychopathologie de la vie quotidienne. Ce sera l'occasion de montrer que Freud associe les mots, l'inconscient, le refoulement et la sexualité. Il aurait certainement été en accord avec Lacan lorsque celui-ci déclare : « J'indique seulement une affinité des énigmes de la sexualité avec le jeu du signifiant. »

Dans un troisième temps, nous aborderons une invention de Lacan, la métaphore paternelle, qui permet de concevoir les processus de régulation du désir au temps de la disparition relative des références à l'autorité, en cohérence avec un inconscient structuré comme un langage.


Jean-Marie ADAM   adamjean-marie.@orange.fr


                          Cartel



Le cartel m'a conduit ailleurs que là où je pensais aller...

Nombreux sont les témoignages de sujets qui ont rencontré le discours analytique et s'en sont mis au travail, entre autres, par le dispositif singulier qu'est le cartel dont les principes sont présentés pour la première fois par Jacques Lacan le 21 juin 1964 dans L'Acte de Fondation de l'École freudienne de Paris.


(Extraits de témoignages)


Michèle Elbaz, L'expérience du cartel : «Le cartel a tenu une place particulièrement juste, me permettant, d'emblée de cheminer entre le Charybde d'un savoir mort et le Scylla d'une inhibition débilitante! À l'écart de ces deux maladies du savoir, j'ai trouvé dans la voie du cartel les conditions de possibilité du déchiffrage de l'écrit et de l'invention d'un gai savoir, dont l'orientation éthique touchait pour moi à ce qu'il y avait de plus essentiel, au-delà de ce qu'il m'était possible de concevoir, de retenir ou de mesurer, et à ma main.»


Laurent Dupont, Entre élaboration et élucubration, le cartel, l'analyse et la passe : "Je décidais de ne plus lambiner avec mon désir et (...) m'inscrivis aux enseignements de Paris 8, suivis les cours de Jacques-Alain Miller et m'engageais immédiatement dans un cartel. Il m'a semblé, très tôt, que le cartel était au joint de ces trois grands axes : théorie, pratique, analyse, soit la production d'un savoir, d'élaboration avant tout. (...) Je n'ai jamais cessé d'être en cartel.»


Danièle Lacadée Labro, Élaboration provoquée : du cartel à la passe : «J'ai commencé à travailler en cartel alors que j'étais encore en analyse chez un membre de l'IPA. (...) J'étais intéressée par l'enseignement de Lacan : le découpage qu'il effectue entre symbolique, imaginaire et réel dès ses premiers séminaires m'avait paru être un fil précieux car efficace face aux textes confus que je lisais dans les groupes de travail auxquels je participais. À partir de là j'avais décidé de m'aventurer davantage dans son enseignement. J'ai été accueillie sans réserve dans ce cartel et ai pu me mettre au travail. Cela n'a pas cessé durant ces nombreuses années.»


Le dispositif de cartel comme "organe où l'on fait son apprentissage" en s'attelant aux lectures des travaux de Sigmund Freud, de Jacques Lacan, de Jacques-Alain Miller - en petit groupe et loin de toute didactique - soutient l'élaboration d'un savoir singulier dans l'articulation d'effets subjectifs et du discours analytique pour chacun.À ce titre, le cartel s'adresse à toute personne, professionnel, analysant, psychanalyste s'orientant de la psychanalyse quelle que soit son avancée dans la pratique, la théorie ou l'analyse.


Déléguée aux Cartels de Nancy ACF-Est.
Capucine Dorkel, capucine.dorkel@gmail.com